< Tous les projets

LUMI

Bordeaux (33)

Construction mixte de 189 logements sociaux, en accession et intergénérationnels et construction du siège social de Clairsienne pour 7000m² de bureaux, d’une crèche d’entreprise et d’un parking souterrain deux niveaux.

La lumière est une matière qui participe à la santé dans les espaces habités. Le regard, le détail, la matière : leur assemblage produit une spatialité dédiée à l’urbanisme et à l’architecture.

En proue sur la Garonne, la lecture de loin de ce projet est reconnaissable par une expression commune des pleins et des vides et par une continuité des horizontales.
L’évolutivité est présente en façade. Les bureaux se déclinent en bureaux simples ou en ateliers, les volumes en double hauteur des logements et des bureaux multiplient les façons différentes d’habiter et de travailler.
En partageant des espaces extérieurs en permettant l’évolutivité des logements par le gain d’une pièce habitable complémentaire le bâtiment devient le reflet de cette évolution et sa texture devient sa signature.
Un bâtiment qui sera à énergie positive et qui développera une exploitation de l’éclairage naturel qui va irriguer le centre du bâtiment sans recours à la lumière artificielle. Un bâtiment qui abritera des bureaux évolutifs avec des espaces communs de convivialité. Les espaces seront ventilés naturellement grâce au volume crée. Les logements ont tous des espaces extérieurs, balcons, loggias ou terrasses.

En quelques mots, ce projet est une « micro » city qui conjugue espaces de convivialité, de travail et d’habitation dans une homogénéité globale au sein d’un espace urbain bordé par la Garonne dont la matérialisation du bâtiment s’exprime de façon à créer un filtre et une texture raffinée qui procure poésie et plaisir.

Date

Concours 2014

Surface

21 200 m²

Coût

35 000 000 € HT

Mission de base Loi MOP

Certifications

BREEAM Very Good / bureaux BEPOS / RT 2012 / Bâtiment BBC

Aménageur

Établissement public d'aménagement (EPA) Bordeaux Euratlantique

Maîtrise d'ouvrage

Clairsiennne

Architecte mandataire, coordinateur de la maîtrise d’œuvre, conception des lots 1 et 3

SBBT Architecture

Architecte co-traitant, conception du lot 4

Lambert Lenack Architectes

Architecte co-traitant, conception du lot 2

LAHAT Architectes

Bureau d’études ingénierie TCE (tous corps d’état)

OTEIS

Bureau d’études d’aménagement paysager

A+R Paysagistes

Matière

La lumière est une matière qui participe à la santé dans les espaces habités. Le regard, le détail, la matière : leur assemblage produit une spatialité dédiée à l’urbanisme et à l’architecture. En proue sur la Garonne, la lecture de loin est reconnaissable par une expression commune des pleins et des vides et par une continuité des horizontales.
L’évolutivité est présente en façade. Les bureaux se déclinent en bureaux simples ou en ateliers, les volumes en double hauteur des logements et des bureaux multiplient les façons différentes d’habiter et de travailler.
En partageant des espaces extérieurs en permettant l’évolutivité des logements par le gain d’un pièce habitable complémentaire le bâtiment devient le reflet de cette évolution et se texture devient sa signature.
Un bâtiment qui sera à énergie positive et qui développera une exploitation de l’éclairage naturel qui va irriguer le centre du bâtiment sans recours à la lumière artificielle. Un bâtiment qui abritera des bureaux évolutifs avec des espaces communs de convivialité. Les espaces seront ventilés naturellement grâce au volume crée. Les logements ont tous des espaces extérieurs, balcons, loggias ou terrasses.
En quelques mots, ce projet est une « micro » city qui conjugue espaces de convivialité, de travail et d’habitation dans une homogénéité globale au sein d’un espace urbain bordé par la Garonne dont la matérialisation du bâtiment s’exprime de façon à créer un filtre et une texture raffinée qui procure poésie et plaisir.La lumière est une matière qui participe à la santé dans les espaces habités. Le regard, le détail, la matière : leur assemblage produit une spatialité dédiée à l’urbanisme et à l’architecture. En proue sur la Garonne, la lecture de loin est reconnaissable par une expression commune des pleins et des vides et par une continuité des horizontales.
L’évolutivité est présente en façade. Les bureaux se déclinent en bureaux simples ou en ateliers, les volumes en double hauteur des logements et des bureaux multiplient les façons différentes d’habiter et de travailler.
En partageant des espaces extérieurs en permettant l’évolutivité des logements par le gain d’un pièce habitable complémentaire le bâtiment devient le reflet de cette évolution et se texture devient sa signature.
Un bâtiment qui sera à énergie positive et qui développera une exploitation de l’éclairage naturel qui va irriguer le centre du bâtiment sans recours à la lumière artificielle. Un bâtiment qui abritera des bureaux évolutifs avec des espaces communs de convivialité. Les espaces seront ventilés naturellement grâce au volume crée. Les logements ont tous des espaces extérieurs, balcons, loggias ou terrasses.
En quelques mots, ce projet est une « micro » city qui conjugue espaces de convivialité, de travail et d’habitation dans une homogénéité globale au sein d’un espace urbain bordé par la Garonne dont la matérialisation du bâtiment s’exprime de façon à créer un filtre et une texture raffinée qui procure poésie et plaisir.